Blog

module-blockblog-blog

Les indispensables pour l'arrivée de bébé

Les indispensables pour l'arrivée de bébé

  Claire  

 (1203)    (0)    0

  Happy Mômes Family

Puériculture : ce qu'on a vraiment utilisé et fait à l'arrivée de bébé

Si vous ne le saviez pas encore, nous avons deux petites filles d’âge assez rapprochés. Elles ont 2 ans et demi d’écart. Comme toutes les futures mamans, j’ai potassé des mois pour l’équipement, la décoration et les essentiels avant l’arrivée de ma première. Une grosse erreur puisque les 2/3 n’ont pas été vraiment utilisé ou très peu. Dans cet article, je vais donc vous lister MES indispensables, il y en a certainement beaucoup d’autres selon chaque maman et je vous invite à mettre en commentaires les votre pour les partager au plus grand nombre. 

Écharpe sans noeud Studio Roméo :  

Pour mes deux filles, ce porte bébé à été plus qu’indispensable. J’étais une des premières à acheter ce porte bébé qui venait de sortir. Sur le papier j’ai trouvé cette idée pratique et ingénieuse. Dans la réalité, c’est encore mieux, on enfile les deux bandeaux, on glisse bébé dedans et c’est parti ! 

Mathieu est aussi devenu accro à ce type de portage et quel plaisir de voir un papa qui porte son bébé ! 

Pour ma seconde, rebelote ! Thelma a passé quasiment 2 mois dans cette écharpe sans noeud. Puisque qu’elle était à la boutique avec moi c’était vraiment son cocon pour s’endormir au début, certaines clientes m’appelait la maman Koala, à juste titre d’ailleurs ! Nous ferons prochainement un article plus complet sur le portage et ses bienfaits. 

Des langes et encore des langes :  

Ils vous servent pour tout et deviennent de plus en plus doux au lavage selon la qualité du tissus. On les choisira de préférence en coton bio pour plus de douceur. Bébé régurgite souvent ? Ayez toujours un lange à mettre sur vous pour éviter de vous changer 10 fois par jour. Ils nous ont servis aussi de bavoir d’appoint quand on est en vadrouille (nous partons souvent sans sac à langer, juste avec un tote bag avec nos indispensables, c’est notre coté parisiens à la cool qui ressort là) 

La crème Lansinoh

 

Pour les mamans allaitantes, cette crème vous sauvera des crevasses et des gerçures. Mon premier allaitement ne s’est pas passé comme je le souhaitais donc j’avais à cœur de réussir le second. J’ai donc anticipé et sur les conseils de ma sage femme, j’ai mis en préventif la crème après chaque tétée. Inutile de rincer avant la tétée, la lanoline est totalement inoffensive pour bébé ! 

Résultat une mini crevasse qui s’est refermée très vite et un allaitement qui dure toujours bientôt 7 mois après ! 

La yoyo+ de babyzen :

 

 Pour ceux qui ont déjà cette poussette citadine, vous savez à quel point la Yoyo devient un indispensable pour votre quotidien. Nous bougeons beaucoup et il nous fallait quelque chose de compact mais confortable aussi pour Lou. On a réitéré l’expérience avec Thelma en version naissance cette fois ci, elle a pu faire de longues siestes dedans car la nacelle est totalement à plat  (petit rappel : le temps maximum dans un cosy est de 1h30 à 2h, il est donc nécessaire d’avoir une nacelle classique pour les longues ballades ou sieste prolongée de bébé). La Yoyo est compatible en bagage à mains grâce à la norme YATA, fini la poussette qui arrive 1h après la descente de l'avion, vous la gardez avec vous à la montée et vous redescendez avec ! 

Les lingettes lavables : 

(Attention les écolos, ne lisez pas la phrase qui suit..) Pour Lou nous avons utilisés une quantité inimaginable de lingettes jetables, dès qu’il y avait quelques choses à nettoyer, on sortait le paquet de lingettes... en y repensant c’est vraiment du gâchis pour nos finances et surtout pour la planète.

Pour Thelma, je voulais faire différemment, nous avons donc choisit dès le début des lingettes lavables, ils en existent de toute sorte ! 

Vous la mouillez simplement ou vous mettez le produit que vous utilisez pour le change de bébé, vous débarbouillez bébé et ensuite vous rincez ! C’est écolo et ça coûte beaucoup moins cher. 

Le lit cododo :

 

Si vous voulez allaiter votre enfant ce sera vraiment votre allié pour vous reposer le maximum tout en le nourrissant souvent (ah bon? Un bébé ça ne dort pas la nuit et ça mange toutes les heures en cas de pic de croissance ?) 

Pour Lou comme pour Thelma, nous avions choisit cette solution, j’aime sentir mes bébés contre moi quand ils sont tout petits, c’est vital pour moi si je veux dormir sereinement. Le lit cododo est attaché à votre lit et se règle en hauteur en fonction de la hauteur de votre matelas. Quand bébé se réveille on le prend dans notre lit, on reste allongé en lui donnant à manger sur le côté, puis on le repose jusqu’à la prochaine tétée. Elle est pas belle la vie ? 

La toilette de bébé : qui peut le moins peut le plus ! 

Pour la toilette de bébé, il ne faut pas grand chose... et pourtant quand vous rentrez dans une pharmacie, vous avez l’impression qu’il vous faut la moitié du rayon. Lait nettoyant, gel moussant, crème, émulsion ? Tout cela est beaucoup trop pour la peau fragile de bébé. Un bain tous les 2 jours est largement suffisant, il faut laisser la flore cutanée protégée bébé , si on « décape » trop sa peau, celle ci deviendra perméable à toute sorte de petite infection ou altération. Un savon en pain ou liquide est suffisant, nous adorons celui de minois et depuis quelques mois le n•15 de l’esperluete. Pour ce qui est de la crème, cela va dépendre du type de peau de votre bébé. De mon côté, je ne mets jamais de crème ni à Lou ni à Thelma et elles ont une vraie peau de bébé. Si bébé a une peau sujette aux rougeurs, sécheresse, le baume au calendula de l’esperluette fera des miracles !   

De l’anticipation pour les repas : 

Picard, l’allié de tous les parents en galère pour cause de bébé qui ne dort pas. Il faut parfois savoir mettre de côté ces convictions écologiques ou nutritionnelles, le temps de prendre le pli après l’arrivée de bébé. Soit vous avez eu le temps de préparer des bons petits plats et de les congeler (vous me donnerez votre secret hein ? Parce que moi avec la boutique, ma première fille et un état de fatigue avancée, je bossais encore la veille de mon accouchement. J’avais tout sauf envie de cuisiner 15 plats d’avance) soit comme moi vous avez fait une razzia chez picard et ça vous a sauvés le temps de pouvoir reprendre un rythme de course et d’élaboration de repas plus posé ! 

Le coussin d'allaitement Ours : 

C'est un indispensable si vous voulez être installé confortablement pour allaiter votre enfant. On le sait maintenant les positions jouent un rôle primordiale dans la mise en place d'un allaitement serein. En effet si votre bébé est mal positionné, vous risquez de voir arrivée de "magnifiques" crevasses ou gerçures sur l'aréole de vos seins. Pour l'avoir vécu, c'est extrêmement douloureux surtout quand on est obligé de faire téter bébé même si c'est insupportable. Ce coussin vous permet donc d'avoir bébé bien en face de votre sein ni trop haut ni trop bas, il vous permet aussi de caler bébé dedans pour faciliter sa digestion juste après la tétée ou pendant les moments d'éveil.

Du repos : 

Pensez à dormir quand bébé dort, laissez de côté le ménage et le repassage si c’est vous qui le faite en temps normal. Demandez de l’aide aux grands parents pour cela. Une grossesse et un accouchement c’est éprouvant pour le corps et le moral et il ne faut surtout pas négligé cet aspect sinon c’est la dépression post partum assurée (à ne pas confondre avec le baby blues qui touchent toutes les mamans à un moment donné). Bébé ne dort que la journée ? Et bien dormez avec lui, ce sera votre seul espoir pour récupérer un peu. Vous avez un aîné à gérer ? Et bien pour les journées plus difficiles, essayez de le confier quelques heures à une amie, un grand parent, histoire de reprendre du poil de la bête et de ne pas être irritable à cause de la fatigue accumulée ! Et surtout ne culpabilisez pas, ce sera la bonne solution pour tout le monde. 

Le fruit ou légumes à mâchouiller : 

Bébé commencera assez tôt à souffrir de ces dents (oui après les coliques, le relais est vite pris par ces foutues dents ! ). Ce petit objet rigolo en hevea est vite devenu un essentiel pour Thelma, les jours où elle bave beaucoup, je dégaine sa banane ou sa pastèque et ça la soulage énormément !   

Dernier point important : la patience !

Devenir parents ce n’est pas chose simple, on doute beaucoup, on a peur de mal faire. On se demande pourquoi bébé pleure et comment le soulager? Parfois on s’épuise moralement et physiquement à vouloir trouver des solutions alors qu’elles n’existent pas toujours. L’acceptation et la patience sont les maîtres mots face aux pleurs de bébé, aux nuits courtes, au pic de croissance qui durent une semaine. Si vous sentez que vous perdez pieds, entourez vous de personnes bienveillantes qui vous aideront à passer certains cap difficiles. Raccrochez vous aux moments de bonheur que votre bébé vous procure, un sourire de votre enfant peut vous redonner de l’énergie pour 3 jours. Devenir parents c’est avant tout une aventure merveilleuse et incroyablement bouleversante ! 

Et vous, quels sont vos indispensables ou vos conseils pour bien gérer l’arrivée de bébé ?

 (1203)    (0)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha